Premier anniversaire de SG-Service Social Indépendant ! 06/05/2020

Je suis fière de fêter le premier anniversaire de mon activité libérale ! Ce n’était pas gagné d’avance, car l’exercice du métier en tant qu’indépendante est méconnu à la fois par les professionnels mais aussi par les particuliers. Il m’a fallu plusieurs mois en 2019 pour prospecter différents corps de métiers et développer mon réseau partenarial et ainsi gagner en visibilité. C’est grâce à ces professionnels qui me recommandent auprès de leurs clientèle, que je peux prospérer. Egalement, il a fallu apparaître sur plusieurs réseaux sociaux pour gagner en visibilité et entretenir un lien permanent avec les particuliers et les professionnels.

« Autant une infirmière qui s’installe en libéral, n’a pas besoin de déployer autant d’énergie pour se faire connaître, car chacun connait son métier et ses missions, on sait où la trouver !

Autant une assistante sociale qui s’installe en libéral, n’est pas connue, n’est pas recherchée… Elle doit exister par elle-même et communiquer sur son existence, ses missions, ses compétences… »

Sarah Galisson

Cet anniversaire représente beaucoup pour moi: c’est le fruit d’un travail long et engagé. Les assistantes sociales ne sont pas formées pour être des « commerciales » dans l’âme. Il a fallu pour cela être source d’imagination pour savoir se montrer au grand jour, avec ma différence. Parce que, oui, je suis assistante sociale et je fais payer mes prestations.

Issue du milieu hospitalier où j’ai exercé plus de huit années, je sais combien les besoins sont bien présents sur le territoire. Je ne trouvais pas normal que les patients que j’accompagnais au sein de l’hôpital, me demandent de l’aide pour des démarches autres que celles liées à leur sortie d’hospitalisation. Je reconnais la place des institutions et des collègues salariées qui poursuivent tant bien que mal leurs missions auprès de la population. Mais il manquait un maillon pour les personnes qui n’avaient pas accès aux institutions, pour les personnes qui étaient fâchées avec les institutions et qui avaient décroché en renonçant à leurs droits, pour les personnes pour qui pousser la porte d’une institution restait stigmatisant encore en 2020, pour les personnes à qui l’accès aux institutions était interdit (pour ne pas avoir une situation assez fragile par exemple). Pour toutes ces personnes, je me devais d’être là !

1 an a passé et je suis présente sur le territoire du Maine et Loire, je continue à développer mon activité afin de la pérenniser, même si le Covid-19 l’a fortement impactée.

A travers ce blog, je souhaite partager quelques moments de cette aventure du libéral !

Sarah Galisson

Publié par Sarah Galisson

Assistante sociale libérale en Maine et Loire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :